Vous savez déjà ce qu’est un hashtag, ce symbole dièse au pouvoir très puissant. Il est un terme de recherche et permet d’identifier un contenu et/ou une marque. Dans les publications ou les commentaires, cachés ou non, les hashtags sont de bon usage et surtout essentiels sur les réseaux tels que Instagram, Twitter et désormais Linkedin. Aujourd’hui nous nous concentrerons sur son utilisation sur le réseaus Instagram.

La recherche de vos hashtags
Tout comme vous le feriez pour les mots clés destinés à l’usage du contenu de votre site ou de votre blog, il est essentiel de faire une recherche de hashtag au préalable. Comme énoncé, les hashtags sont des termes de recherches et bien qu’on ne puisse les appeler mots clés, ils sont selon moi très proches, voire frères de sang. Selon votre activité et le type de contenu que vous allez publier sur Instagram, il est donc nécessaire de s’appuyer sur ces termes de recherche pour que votre contenu puisse être identifié.

Je vous conseille pour ce faire d’ouvrir un tableau Excel (dans lequel vous pourrez créer des colonnes diverses (avec volume de recherche). Faites une liste exhaustive des hashtags, n’hésitez pas à noter tout ce qui vous passe par la tête, en relation avec votre activité, vous affinerez par la suite. Utilisez les outils de recherche de hashtags, ou mieux utilisez le champ de recherche d’Instagram. Tapez votre hashtag avec #motsclés (par ex.) et regardez les autres qui y sont associés (et qui peuvent vous fournir quelques pistes et quelques idées supplémentaires). N’hésitez pas à regarder sur d’autres comptes dont l’activité ou les contenus sont similaires; ils vous donneront des indications précieuses.
La portée et l’engagement des publications avec hashtag
Comme vous le savez, il est possible d’insérer jusque 30 hashtags dans vos publications sur Instagram. Selon une nouvelle étude de 2018 Par Quintly’s data, il semblerait que les publications avec très peu de hashtags soient les plus performantes et présentent le plus d’engagement. Il faut dire que ces tendances sont en changement perpétuel. Je crois surtout qu’il est important d’utiliser les hashtags pertinents et répondant à votre publication, un peu à la manière des mots clés. Si vous dirigez les utilisateurs sur un contenu qui ne correspond pas au hashtag ou au mot-clé avec lequel, ce dit utilisateur est arrivé sur votre contenu, forcément vous ne le retiendrez pas et il n’engagera aucunement la conversation.

Selon un rapport Hubspot / Mentions, 33.3% des publications IG ne contiennent aucun Hashtag. Quand on sait que 80% des entreprises considèrent l’engagement comme indicateur de performance pour ce réseau, il est utile de se poser la question de l’usage de ce dièse. Toutefois le rapport indique qu’il n’existe aucun lien entre l’utilisation des hashtags et l’engagement. Par contre les hashtags peuvent considérablement augmenter la portée de vos publications (et de vos stories). En conclusion, insérez les hahstags avec modération et utilisez les plus pertinents. Mieux vaut (comme pour tout) miser sur la qualité plutôt que sur la quantité.
Les hashtags populaires
Les hahstags populaires sont un peu comme les mots clés génériques avec un gros volume de recherche mais très concurrentiels. Ci-dessous vous retrouverez une liste de hashtags populaires. Simplement, si vous travaillez sur une activité en français, il sera nécessaire de définir et d’observer les hashtags populaires français (en rapport avec le volume de recherche). L’idée est de pouvoir établir un mélange subtil entre hashtags populaires et hashtags de niche.
#love#instagood#photooftheday#fashion#beautiful#happy#cute#tbt#like4like#followme
Les hahstags de niche
Les hashtags de niche sont des hashtags étroitement liés à une activité, une thématique. Bien entendu ils sont moins utilisés mais certainement les plus pertinents avec une audience ultra ciblée : la vôtre ! Il ne faut donc pas hésiter à en faire la recherche et à les utiliser. Exemple en fitness, les termes #fitness, #fitnessmotivation etc sont très usités. Alors il est possible de jouer et de se positionner sur des hashtags tels que #TrainLikeAHero #TrainLikeAMom, moins recherchés et moins utilisés mais qui peuvent se révéler porteurs. Je vous livre des exemples en anglais car c’est ce que j’utilise parfois sur mon compte personnel. C’est un peu comme les mots clés longue traine (sauf qu’avec le hashtag on ne joue par sur la longueur du mot). Ils sont moins concurrentiels mais vous apporte une audience ciblée et engagée. D’où l’importance d’établir cette liste exhaustive de hashtags et de faire une petite veille concurrentielle au préalable.

Les hashtags en liste noire et interdits
Saviez-vous qu’il existe des hashtags en liste noire et intedits par Instagram ? Il s’agit de hashtags que vous ne devez en aucun cas utiliser au risque d’être pénalisé. Si vous ne trouvez pas le hashtag en question : soit il n’est pas utilisé, soit il est banni ! Si vous utilisez ces hashtags interdits (et je pense à #instamood) qu’il est m’est arrivé d’utiliser par le passé (et que j’ai du retirer manuellement de chacune des publications par la suite), ou encore le mot « woman » qui paraît innocent, votre compte sera invisible avec ces dits hashtags pour les utilisateurs ne vous suivant pas. Votre compte sera mis en shadowban.

Hashtags, shadowban et Instagram
Le shadowban rend donc vos hashtags et votre publication invisibles en dehors de vos abonnés, et il vous est impossible de miser sur une meilleure visibilité. Votre compte peut-être concerné si vous utilisez les hashtags interdits mais aussi si vous utilisez toujours les mêmes hashtags pour toutes vos publications alors que certains ne sont pas en cohérence avec le contenu publié. Et puis comme vous le savez il ne faut pas spammer (avec les likes, les commentaires et l’abonnement à des profils), donc méfiez-vous lorsque vous êtes dans une phase de prospection, à ne pas top commenter ou liker. Mais les comptes les plus touchés sont notamment ceux qui font systématiquement du follow / unfollow. Et surtout, n’achetez jamais des abonnés ou n’utilise pas des des services automatisés avec une application tierce, ce serait préjudiciable ! Dans tous les cas, usez des bonnes pratiques des réseaux sociaux et tout se passera bien.
> Voici une liste de hashtags bannis (principalement en anglais)
> En savoir plus le shadowban
> Testez votre compte
En résumé vous utiliserez les hashtags sur Instagram pour :
atteindre une nouvelle cible ;générer de l’engagement (si cela fonctionne en corrélation avec l’utilisation des #) ;accroitre votre visibilité ;classifier et identifier les contenus ;suivre les tendances.
Si vous disposez d’un profil professionnel sur Instagram (et je vous le conseille fortement pour diverses raisons), vous pouvez analyser la pertinence de vos hashtags (avec le nombre d’impressions liées à ces derniers: plus le nombre est élevé, plus ils sont pertinents dans leur ensemble.) Les hashtags sont très puissants et je m’en rends compte notamment sur les stories. Il en existe certains qui sont très porteurs (je prendrai le cas personnel avec le Rugby ou encore le traditionnel sunsetlove). C’est pourquoi il est important d’utiliser ces petits dièses dans vos publications mais aussi d’en appliquer judicieusement certains dans vos stories. Ne mésestimez pas leur puissance et leur intérêt pour votre entreprise !
Et vous, faites-vous un bon usage des hashtags sur Instagram ?