Il est désormais évident, et notamment sur Facebook, qu’il faille payer pour jouer. J’entends par là que depuis l’arrivée de ce fameux algorithme qui a fait tant de bruit, début 2018, la portée des publications des pages est devenue presque nulle. Et faute de quoi, sans publicité, il est extrêmement difficile d’avoir une portée digne de ce nom, tout comme de nouveaux abonnés.
*
Afin d’acquérir de nouveaux prospects, afin de pousser un événement ou une publication qui marche bien, il est possible de sponsoriser sa page ou son post.
*
Les marketeurs, community managers ou social media managers utilisent pour la plupart le très puissant outil de Facebook, le business manager. Un outil qui s’est révélé complexe au fil des années mais qui offre un ciblage d’une grande finesse et d’une extrême précision. Pour les non avertis, il y a la possibilité de booster son post, une manière plus rapide et plus simple de mettre en avant ce que l’on souhaite promouvoir.
*
Je suis personnellement un peu sceptique sur ce bouton boost, alors que je sais pertinemment que le business manager de Facebook nécessite du temps pour se l’approprier et l’utiliser pleinement. J’ai donc demandé à Claire GARCIA, experte en publicités de Facebook et Instagram de nous éclairer un peu plus. Je vous invite à découvrir son interview.

Salut Claire, peux-tu te présenter en quelques mots pour les personnes ne te connaissant pas ?

Voici quelques mots qui me décrivent bien : entrepreneure et digital nomade, créative, dynamique et avec le sourire.
Je vais vous parler de comment je suis tombée par hasard sur les publicités Facebook.
J’ai créé ma première entreprise en 2012, un site e-commerce. J’ai vite compris que la publicité Facebook serait un accélérateur pour me faire connaître et vendre mes produits. A l’époque, le bouton « boost » n’existait pas, j’ai dû me confronter aux complexités du gestionnaire de publicité.
Je me suis formée toute seule grâce à internet. J’ai mis en pratique plein de stratégies différentes et ça m’a aidé à m’améliorer rapidement. C’est en faisant qu’on apprend le mieux et plus vite. Aujourd’hui je suis experte en publicité Facebook et Instagram. J’accompagne les PME et entrepreneurs à développer leur business sur ces 2 réseaux sociaux. Je gère les campagnes de publicité ou bien je leur apprends à être autonome et à faire eux même les publicités.
Je partage sur mon blog des articles pour apprendre à faire des publicités Facebook et Instagram. Je fais également des Live Facebook, c’est l’occasion de répondre en direct à des questions. Au niveau plus personnel, j’adore voyager ! Je suis partie en 2017 pendant 1 an travailler en Amérique Latine en Nomade digital. J’ai adoré cette aventure ! Dès que j’ai l’occasion, je prends mon PC sous le bras et je pars travailler ailleurs, en France ou à l’étranger. C’est une des raisons pour lesquelles je me suis lancée dans l’entreprenariat. Pour être libre de voyager où je veux sans contraintes de temps.

Peux-tu nous dire ce qui a été le plus difficile pour toi lorsque tu as commencé à utiliser le gestionnaire de publicités de Facebook ?

Je me souviens qu’au début c’était difficile. A l’époque, mon entourage ne connaissait pas les publicités Facebook. Je me retrouvais seule devant mon écran, à m’arracher les cheveux pour faire fonctionner cette machine complexe.
Je ne comprenais pas la différence entre campagne, ensemble et publicité.Mon visuel n’était jamais au bon format, je devais tout recommencer, quelle perte de temps…Je lançais des publicités sans savoir si elles étaient pertinentesJe ne comprenais pas les statistiques et donc j’avais l’impression d’avancer dans le brouillard complet !J’avais peur de me tromper et que Facebook dépense 500€ en une journée
Et plein d’autres difficultés…
Je suis persuadée qu’on peut TOUT apprendre. Soit par soi-même mais cela peut prendre un peu de temps, soit avec quelqu’un qui vous explique et qui réponds à toutes vos questions et doutes. Je n’ai pas eu la chance d’avoir quelqu’un à mes côtés pour me guider. C’est pour cela que je souhaite aujourd’hui aider un maximum d’entrepreneur à vivre de leur passion le plus rapidement possible. Sans perdre de temps et sans avoir à vivre le même parcours du combattant que moi à l’époque.

Comment engager une campagne de branding pour se faire connaître et attirer de nouveaux lecteurs / prospects quand on a peu de budget?

Le budget minimum pour lancer une campagne Facebook est de 1€ par jour. C’est justement une des forces de Facebook : il est possible de faire des publicités avec un faible investissement. Quel que soit votre budget, je vous partage 2 stratégies à mettre en place pour vous faire connaître :
1/ Les articles de blog
Le contenu est un excellent moyen pour montrer votre expertise et vous faire connaître sans être agressif dans votre communication. Vos lecteurs pourront ainsi découvrir votre univers, vos autres articles, votre page d’accueil ou vous présenter vos offres, etc. N’oubliez pas de mettre en place une inscription à votre newsletter pour rester en contact avec eux. Cerise sur le gâteau, grâce au pixel Facebook, vous pouvez recibler toutes les personnes qui ont visité votre site internet, dont vos articles de blog. Ces personnes vous connaissent déjà et seront plus réceptive à vos prochaines publicités.
2/ Les vidéos et facebook Lives
Selon une étude (mettre le lien : https://tubularinsights.com/video-2021/), la vidéo représentera 80% du trafic internet d’ici 2021. Ce format est fortement apprécié par les internautes y compris ceux de Facebook. La création d’une vidéo pour partager vos conseils d’experts, ou bien pour présenter votre produit ou votre entreprise est un moyen peu coûteux pour vous faire connaître. Par exemple, cela peut vous revenir à « 0,01 € par vue de vidéos à 10 secondes » !!
Pour une vidéo réussie, les 5 premières secondes sont déterminantes. Faites preuve de créativité pour capter l’attention de votre prospect tout le long de la vidéo.
ASTUCE : les vidéos natives sont plus appréciées par Facebook et bénéficient davantage de visibilité. Pour cela, faites des Facebook Live sur votre page en y ajoutant un budget publicitaire pour promouvoir ce contenu à des nouvelles personnes.

Quels sont les avantages / inconvénients du gestionnaire et du bouton « boost » ?

Je vais commencer par le bouton « boost ». Son avantage principal c’est qu’il est très simple à utiliser. Tellement simple qu’il faut s’en méfier. L’objectif de Facebook est d’avoir de plus en plus d’annonceurs qui investissent dans les publicités. Mais la complexité du gestionnaire de publicité est souvent un frein pour certains qui ne s’aventurent pas sur ce terrain.
C’est pour cela que Facebook a créé le bouton « boost », pour avoir plus d’aventuriers ! Et ça marche !
En plus, des messages apparaissent régulièrement vous incitant à promouvoir vos publications. C’est très facile de succomber à cette tentation. Reconnaissons-le, ils sont très fort ! Analysons de plus près les avantages et inconvénients de ce bouton.
Les avantages du bouton « boost »
1/ Facilité d’utilisation :
En soit, le bouton « boost » permet de promouvoir un contenu en quelques clics.
En revanche, si on valide le boost sans changer les paramètres de configuration, il y a de forte chance que votre budget ne soit pas optimisé.

Si vous débutez dans la publicité et vous ne souhaitez pas encore utiliser le gestionnaire de publicité, c’est un excellent moyen pour commencer à promouvoir votre contenu. Mais vous allez être vite limité dans vos actions. Je détaille un peu plus bas les limites de ce bouton et le potentiel du gestionnaire de publicité. Vous allez vite comprendre 😉
2/ Adapter pour vous faire connaître
Si vous souhaitez :
Avoir plus d’interactions (likes, commentaires, partages)Générer des visites sur votre site internetAugmenter les vues de vidéosInviter les personnes à vous contacter via « Messager »
Dans ce cas, le bouton « boost » est adapté. Encore une fois, vous allez vite être limité dans votre stratégie. Si vos objectifs sont de vendre ou d’acquérir de mails qualifiés, lisez le paragraphe juste en-dessous.
Les inconvénients du bouton « boost »
1/ Tous les objectifs ne sont pas disponibles
Sachant que Facebook propose 11 objectifs au total, si vous utilisez le bouton « boost » vous pouvez choisir uniquement les 4 objectifs mentionnés dans le point précédent. Le « boost » n’est pas du tout adapté si vous souhaitez que les visiteurs effectuent une action sur votre site (inscription à une newsletter, laisser un mail en échange d’un ebook, acheter un produit, etc). Dans ce cas, il faut passer par le gestionnaire de publicité et choisir l’objectif « Conversion ». Il sera indispensable de bien installer votre pixel sur votre site internet. Lien ebook Claire en cours
2/ Les options de ciblage sont limitées
Facebook vous donne la possibilité de choisir entre 4 audiences par défaut ou des audiences que vous avez créé. Dans cet exemple, j’ai créé l’audience « entrepreneur ».
Le premier choix « audience automatique » est à bannir complètement ! Vous voyez bien que le ciblage est très large : toute la France ! Votre publication n’intéressera pas tout le monde et ce serait une erreur de promouvoir votre publication à tous les français.
Je vous recommande de choisir soit « personnes qui aiment votre page », soit d’en créer une avec des centres d’intérêts pertinents. Vous êtes également limités à un seul ciblage par publication. Si votre post est boosté pendant 1 semaine, il est impossible de sélectionner le même post et de le booster auprès d’une autre audience. Il faudra attendre la fin du premier boost pour ensuite promouvoir le post pour une autre audience. Avec le gestionnaire de publicité, la promotion de votre post peut être réalisé en simultanée sur différentes audiences.
3/ Moins de flexibilité pour le choix des emplacements
Vous avez le choix entre 2 emplacements :
Tous les emplacements de FacebookTous les emplacements d’Instagram
Vous ne pouvez pas choisir un emplacement spécifique, comme par exemple uniquement le fil d’actualité de Facebook mais pas dans les stories de Facebook. Ici, c’est soit tout, soit rien !
Les avantages du gestionnaire de publicité
1/ Un large choix d’objectifs pour vos campagnes
Le gestionnaire de publicité est un outil beaucoup plus puissant que le bouton « boost ». Au lieu de 4 objectifs, vous avez 11 choix, l’idéal pour trouver l’option la plus adaptée vos objectifs marketing.
2/ Un ciblage plus pertinent
Le gestionnaire de publicité propose des outils très puissants pour créer des audiences qualitatives et précises. Pour mieux comprendre cela, voici des exemples :
En fonction de centres d’intérêtCeux qui ont vu vos vidéosCeux qui ont interagit avec votre page ou votre évènementCeux qui ont visité votre site internet ou une page en particulierDes personnes similaires à vos prospectsEtc

Ce serait trop long de lister toutes les possibilités. Mais vous voyez que ces quelques exemples illustrent bien la puissance de cet outil pour promouvoir votre publicité aux bonnes personnes et au bon moment.
3/ Choix des emplacements pour diffuser vos publicités
A partir du gestionnaire de publicité, il est possible de choisir vos emplacements. C’est-à-dire, vous pouvez choisir de promouvoir votre message :
Uniquement pour les utilisateurs qui consultent Facebook depuis leur mobileUniquement sur le fil d’actualité et la barre de droite de Facebook et sur le fil d’actualité d’Instagram (souvenez-vous, avec le boost, vous deviez choisir soit tous les emplacements de Facebook soit tous les emplacements d’Instagram)Etc
Ce choix est intéressant lorsque vous souhaitez créer des images différentes en fonction des emplacements. Par exemple, vous pouvez créer un visuel carré pour le fil d’actualité d’Instagram et un autre visuel horizontal pour les stories. Les choix des emplacements peuvent aussi être des choix stratégiques pour votre communication. Par exemple, si vous proposez une offre spéciale uniquement pour les utilisateurs de Facebook, il sera logique de diffuser cette offre dans les emplacements de Facebook et d’éliminer « Audience Network ». Il s’agit d’encarts publicitaires dans des sites ou applications tierces, comme par exemple un encart publicitaire sur une application de podcast.
Pour résumé, le bouton « boost » peut être utilisé dans certaines conditions :
si vous avez un objectif de visibilité uniquement si vous redéfinissez un ciblage par centre d’intérêt plus cohérent si vous n’avez pas besoin de faire de reciblage.
Ce bouton est efficace pour débuter mais vous allez vite être limité. Le gestionnaire de publicité n’est pas si compliqué que cela, tout s’apprend. Vous verrez que vous ne le regretterez pas. A partir du moment où on découvre toutes les options possibles que nous offre cet outil puissant, on ne peut plus s’en passer 😉
Pour finir, aurais-tu quelques conseils à prodiguer pour les entreprises souhaitant faire leurs premiers pas dans la publicité ?
Pour bien commencer dans la publicité Facebook, je recommande de faire dans un premier temps des campagnes pour se faire connaître. Cela peut être :
La promotion d’un article de blog en lien avec les problématiques de votre client.L’accès à des contenus gratuits en échange d’un email.
Vous pouvez ajouter dans l’article ou dans le contenu gratuit un « Call To action » (CTA) pour inviter les gens à aller plus loin s’ils le souhaitent. En fonction de votre activité, ce CTA peut être tout simplement une prise de rendez-vous, une demande de démonstration de votre outil, remplir un formulaire pour demander plus de renseignements, etc.
Je conseille également de tester toujours différentes choses en parallèle. Cela peut être plusieurs audiences, varier les textes et images, etc. Une des clés du succès est de tester constamment. Vous allez plus vite identifier ce qui marche ou pas et ajuster les prochaines campagnes pour qu’elles soient plus performantes.
Finalement, prenez le temps d’analyser les résultats de vos campagnes. Décortiquez les chiffres dans tous les sens pour identifier pourquoi une publicité a mieux fonctionné qu’une autre, les tranches d’âges qui ont été plus réceptive à votre publicité, avez-vous eu plus de réactions de la part des hommes ou des femmes. Bref, regardez toutes ces informations afin d’adapter et améliorer vos prochaines publicités. Vous obtiendrez de bien meilleurs résultats.
Merci pour le temps que tu m’as accordée ! N’hésitez pas à suivre Claire sur ses comptes Facebook et Instagram, et surtout, si vous cherchez quelqu’un pour vous aider dans la gestion de vos campagnes, je vous la recommande sans hésiter !
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez l’actualité du blog.