On ne cesse de parler des bonnes pratiques des réseaux sociaux, comment augmenter la visibilité, comment acquérir plus de clients et afficher une belle notoriété. Grâce à des bonnes pratiques, il est possible de réussir tout cela. Dans un premier temps, la veille digitale d’entreprise aide à cerner le positionnement de votre entreprise par rapport à vos concurrents ou disons aux divers acteurs du même secteur d’activité. Vous gardez un oeil sur l’ensemble des activités dans votre secteur et vous élaborez, affinez et ajustez votre stratégie pour une meilleure approche marketing sur vos plateformes sociales.

1 – Engager la communauté, la bonne pratique par excellence !

bonnes pratiques réseaux sociaux communauté

Comme je l’ai déjà énoncé, pour engager sa communauté et susciter la discussion, il faut cette volonté de donner de soi, de son temps, et donc d’engager la conversation. La communauté regroupe non seulement vos prospects, vos clients mais aussi vos collaborateurs et vos partenaires business. Chaque membre de votre communauté doit être engagé d’une façon ou d’une autre. Vous lui posez des questions, vous l’encouragez en l’impliquant dans le processus et prenant soin d’elle. Soyez ouvert à la communication et ne ratez jamais une opportunité d’être présent. Vous montrez votre loyauté, votre disponibilité et votre effort à être disponible.

2 – Créer du contenu

Toute stratégie de marketing implique du contenu. Ces derniers temps, sous la masse de contenu à laquelle nous faisons face, beaucoup signent l’alerte et prévalent la qualité à la quantité. Certes ! La qualité a toujours prévalu. La quantité n’est pas un problème si vos informations sont pertinentes pour votre audience et votre communauté. Votre contenu ne doit pas être intrusif (de la vente à tout prix), mais il doit venir en aide, être informatif et vous positionner comme un expert dans votre secteur (tout en sachant qu’un secteur d’activité peut avoir plusieurs experts). Vous devez communiquer en toute transparence et en toute sincérité. Outre le contenu de votre blog ou de votre actualité, ce que vous publierez sur les réseaux sociaux devra s’adresser à l’audience présente sur ces dits réseaux.

Stratégie de contenu

Dans un souci d’une bonne communication, de bonnes pratiques et de plus value, il est nécessaire de réfléchir à sa stratégie et au type de contenu que l’on va écrire et diffuser sur les différents canaux (Blog, Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin, Pinterest). N’oubliez pas d’intégrer vos idées de contenu dans votre calendrier éditorial de diffusion. Cela vous permet de classifier votre contenu par canal, et de savoir en un clin d’oeil si ce dernier est rédigé, en relecture, programmé ou encore publié.

Un contenu varié

Le contenu doit être varié et certains types de contenu sont plébiscités par internautes (Lire l’article« pourquoi varier les contenus? ») :
  • les infographies (selon une étude mass planner, ce format multiplie par 3 les partages et les likes sur une publication) ;
  • les visuels de vos produits ou service (attention il faut miser sur la prise de vue et la qualité émotionnelle des images) ;
  • les photos des collaborateurs de l’entreprise (plus de transparence, vous montrez l’envers du décor et c’est très apprécié) ;
  • les images humoristiques et les gifs (mais attention à ne pas en abuser) ;les quizz et les jeux (ça fonctionne toujours) ;
  • les tutoriels selon votre activité. C’est un format qui fonctionne bien et que vous pouvez appliquer en vidéo (pour encore plus de partages et de portée sur la publication) ;
  • les infos et actualités de votre secteur d’industrie.

3 – Promouvoir le contenu sur les réseaux sociaux, la bonne pratique de l’échange

bonnes pratiques réseaux sociaux contenus

Depuis le changement d’algorithme de Facebook, il faut bien avouer que la portée organique a chuté telle une pierre du haut du Mont blanc. Le modèle économique de la plateforme se veut payant. Bien qu’on puisse le déjouer légèrement avec du contenu vidéo et des vidéos live Facebook, les entreprises ont tout intérêt à penser un budget pour la publicité. Nous ne parlons de pas de centaines d’euros ; une dizaine d’euros par mois selon le budget peuvent suffire.

Sponsoriser le contenu

Il est possible de promouvoir les publications également sur Twitter, sur LinkedIn ou sur Instagram. Les publicités de Facebook sont celles qui sont le plus rentables. Toutefois, tout dépend sur quel réseau vous officiez. Je pense que Twitter et LinkedIn dispose encore d’un algorithme qui permet de ne pas pousser les publications par le biais de la publicité. Par contre pour ce qui concerne Facebook, ça en est devenu un impératif. C’est donc un facteur qu’il faut considérer lorsque l’on prépare les budgets pour les prévisions mensuelles et trimestrielles.

Pay to play

Promouvoir un contenu permet de lui donner un coup de pouce et d’offrir un peu plus de visibilité. Quand la promotion de la marque peut coûter plus cher à l’acquisition, la publicité d’une publication peut s’avérer peut coûteuse si elle est bien ciblée. L’outil business manager est d’ailleurs un outil ultra puissant avec une grande possibilité de ciblages (selon les intérêts, la location géographique, les comportements, le niveau d’études ….)
*
Afin d’optimiser vos campagnes publicitaires, vous devez fixer des objectifs (interactions, mentions j’aime, trafic vers votre site ou une application, conversions, notoriété de la marque, le taux d’engagement), et savoir quelle est l’audience que vous souhaitez cibler (par exemple une audience similaire à celle qui vous suit, des personnes ayant effectué un achat les 7 derniers jours, les personnes surfant sur mobile). Vous aurez fixé un budget sur le mois, et vous saurez en amont quelle publication mettre en avant (d’où l’intérêt encore une fois du calendrier éditorial).

4 – Analyser les données

Analysez les résultats. Que ce soit l’analyse de vos contenus, de leur engagement et de leur portée organique, ou bien l’analyse de vos publicités, il faut avoir un oeil sur les outils de statistiques mis à vos dispositions.

bonnes pratiques réseaux sociaux données

Ces analyses vous permettent de savoir si un contenu ou une campagne a bien fonctionné. Pour les données des campagnes publicitaires, il faut un référent et faire des tests pour savoir ce qui au final fonctionne le mieux. A vous d’établir vos KPI, soit les indicateurs de performance (j’écrirai un billet à ce sujet prochainement).

Données et objectifs : une bonne pratique et une habitude saine

Les objectifs à analyser et pertinents sont :
  • l’accroissement de la notoriété ;
  • les ventes ;
  • l’interaction ;
  • les mentions.
Créez-vous un tableau de bord pour vos campagnes de publicité en y intégrant vos indicateurs de performance et les résultats.

5 – Tester, ajuster et recommencer votre stratégie réseaux sociaux

Ne soyons pas à la recherche du buzz, du partage en masse ou du nombre de mentions j’aime sur vos publications. Chaque réseau fonctionne différemment. Le taux d’engagement est un critère, les commentaires et le partage également. Une publication qui ne fonctionne pas ne veut pas forcément dire qu’elle doit être écartée.

Il faut prendre en compte plusieurs facteurs. Je me rappelle une fois, pour une cliente, nous avions décidé de publier une information qui nous semblait à elle et moi pertinente pour sa communauté sur Facebook.
Cette publication fut un flop, mais je veux dire un vrai, y compris dans la portée.

Analyser toujours et encore

Je me suis rendue compte par la suite que la période correspondait à celle de début mai avec des féries et des ponts. Cela pouvait avoir un impact. Pour le reste, je n’ai pu l’expliquer car la portée était tellement basse que je n’y croyais pas ! Là où je veux en venir, c’est qu’il peut arriver à une publication de faire un flop et ce n’est pas grave. Dans ce cas, il se peut que le contenu n’ait pas été le plus pertinent et que la période à laquelle nous l’avons publié n’a pas arrangé l’affaire. La présence sur les réseaux sociaux demandent de la patience, de l’énergie et de savoir tester, ajuster, se renouveler et recommencer.
*
Il existe des paramètres qui indiquent que votre contenu fonctionne, notamment la liaison entre vos comptes sur les réseaux sociaux, votre site et/ou votre blog. C’est aussi un indicateur auquel il faut penser. Les réseaux sociaux sont des outils de diffusion que vous utilisez pour diffuser vos informations et pour acquérir des visites sur votre site ou votre blog.
*
Outre ces bonnes pratiques essentielles dans une stratégie sociale, le travail est de longue haleine et s’apparente à une course de fond. A force de bonnes pratiques, d’une stratégie bien élaborée, de contenus bien structurés et de campagnes bien pensées, vous récolterez les fruits de votre labeur. Les réseaux sociaux demandent un investissement en temps mais il s’agit là de la communication digitale de l’entreprise. Sans les réseaux sociaux aujourd’hui, l’avantage est au concurrent. Suivez les bonnes pratiques et apportez la vi
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez l’actualité du blog.