La vidéo est tendance en 2018 et son utilisation s’amplifiera dans les années à venir. Nous regardons toujours plus de contenus vidéo. Une étude menée par Hubspot en 2016 révèle que 45% des personnes dans le monde passe plus d’une heure par semaine à visionner des vidéos sur Youtube et sur Facebook.
La vidéo est donc un format sur lequel nous allons devoir nous pencher sérieusement. Il existe différentes façons de réaliser des petites vidéos courtes avec les moyens du bord, sans investir dans du matériel de pro : idéal pour bien démarrer dans l’aventure.

1 – La vidéo : véritable outil marketing

Considérez la vidéo comme un support supplémentaire à votre contenu écrit. Tout comme vous pensez l’ensemble de votre stratégie de contenu, la vidéo devra être intégrée dans votre planning éditorial. Vous noterez en amont l’utilité de ce support et dans quel but l’utiliser. La vidéo doit répondre à un besoin (exemple avec les tutoriels) de votre audience et répondre à leur problématique. Toutefois l’outil, au même titre que le contenu photo est un véritable outil à ne pas négliger. Il s’avère un format divertissant et plus facile d’approche qu’un long texte.

2 – La vidéo est interactive

La vidéo est un support interactif qui renforcera le lien entre votre entreprise et vos clients ou prospects. Facebook l’avait annoncé en début d’année, ce support sera de plus en plus déterminant pour la portée de vos publications. Qu’il s’agisse d’une vidéo courte ou d’un live, il est devenu impératif de se lancer dans cette aventure. Le format vidéo s’installe comme un support prioritaire pour les marques et à inclure dans leur stratégie éditoriale de contenu.
D’après Hubspot et d’après une étude CISCO, on estime que la vidéo représentera 82% du trafic global sur Internet d’ici 2020, contre 70% en 2015. en 2017, une autre étude (cabinet Zénith) montre que 28,8 minutes par jour sont consacrées au visionnage de vidéos sur appareil mobile.

La vidéo par ses images animées est interactive et offre un bon support pour la diffusion du message que l’on souhaite faire passer.

3 – La vidéo suscite de l’émotion

L’image suscite de l’émotion. Ce qui est valable avec la photo, l’est également avec la vidéo. Il existe divers moyens de mettre en valeur un produit ou un service en vidéo et d’y intégrer une musique de fond. Vous pouvez vous filmer et ainsi ôter quelques barrières entre vous et vos clients. La vidéo vous permet de partager et de diffusion un grand nombre d’information en une seule fois. La vidéo permet de mieux vous connaitre et instaure la confiance des internautes. Le format vidéo est un format qui se partage très facilement.

4 – La vidéo est informative

La durée de votre vidéo ne doit pas excéder quelques minutes. Elle doit rester informative, à moins que vous ne livriez un tutoriel. Sachez que le format d’une vidéo sur Facebook ne doit pas excéder les 3/4 minutes. Sur Instagram, elle ne dépasse pas 90 secondes. Les vidéos plus longues devront être intégrées dans youtube. Grâce à la vidéo, vous informez et vous communiquez sur un produit ou sur une problématique. Vous répondez aux besoins de vos prospects et de vos clients. Faites jouer votre créativité, il y a tant à faire en misant les formats texte, photo et vidéo.

5 – La vidéo est simple à concevoir

Avant de vous lancer dans de grands investissements, vous pourrez diffuser des vidéos effectuées avec votre portable si vous souhaitez vous filmer. Pour les vidéos de vos services et produits, utilisez Lumen 5 ou encore Filmora (éditeur de vidéo), outils avec lesquels vous pouvez intégrer des images, du texte et du son.
Lumen5 permet d’ajouter du texte sur des images. Vous concevez la vidéo à parti d’un article de blog en sélectionnant des parties de votre texte, et en y insérant de nouvelles images. Ou bien vous décidez de créer un contenu entièrement nouveau. Des images sont présélectionnées pour vous. Vous avez toutefois la possibilité de charger celles que vous souhaitez. Il est possible d’ajouter de la musique à votre vidéo. Lumen5 est simple et rapide d’utilisation, une bonne mise en matière. La version gratuite vous offre les options de bases; suffisantes pour bien démarrer votre aventure !
Exemple de vidéo que l’on peut réaliser avec Lumen5 🙂

Filmora prendra un peu plus de temps mais c’est un outil bien plus complet. Vous y ajouter une intro, une sortie de vidéo, des sous-titres et des effets. Filmora vous permet de faire jouer votre créativité mais vous demandera un peu plus de temps pour appréhender les différentes fonctions. Une fois l’outil maitrisé, vous pourrez vraiment vous amuser ! La version gratuite présente un point négatif, c’est la pub sur l’ensemble de la vidéo, un peu dommage, même si je comprends l’enjeu. Toutefois l’achat de la licence est abordable et vaut le coup à mon sens. Un investissement prochain pour ce qui me concerne. Je vous encourage à tester l’outil et à envisager l’achat de la licence s’il vous convient.
Bien évidemment, vous devrez vous poser la question en amont de l’objectif des vidéos. Quels thèmes seront abordés et dans quel but ? Il faudra bien entendu poser un cadre et évaluer le contexte. Vous devrez travailler votre texte tout comme un acteur préparerait son rôle. Les choses ne se sont pas par hasard et il sera impératif de penser le contenu en amont. Cependant, avec un peu d’imagination et de créativité, vous avez la possibilité de créer des vidéos simples et interactives. Et puis, c’est comme pour tout, il faut se lancer ! C’est en pratiquant que vous vous améliorerez. Il ne faut pas hésiter à partir dans cette grande aventure qu’est la vidéo.
6 – Les algorithmes aiment le format vidéo
Facebook a annoncé la couleur ; le format vidéo aura la côte auprès de son algorithme. La vidéo est engageante et c’est que souhaite le réseau social numéro 1.  L’engouement pour ce format doit nous mettre la puce à l’oreille et nous sensibiliser sur ce qui fonctionne et va continuer dans ce sens. Comme on a pu le voir, le format vidéo est désormais partout : Facebook, Twitter, Instagram, Youtube, LinkedIn.  Les publications avec des images animées et des vidéos ont deux fois plus d’interaction que les autres et sont susceptibles à être plus partagées.
La vidéo, on s’y met ?
Alors que le format vidéo se développe, nous y sommes de plus en plus réceptifs parce que regarder une vidéo demande un moindre effort. L’imagerie et le message doivent rester clair et pertinents pour capter votre audience. La vidéo est un levier efficace pour votre stratégie de contenu et s’impose comme un des formats phares des années à venir. Votre vidéo doit rester simple et engageante. Elle doit refléter votre culture d’entreprise ou votre état d’esprit. Réfléchissez au contenu que vous pourriez offrir à votre audience et entrainez-vous ! En mélangeant votre type de contenu, vous le rendrez plus attrayant et moins monotones. Ainsi vous engagez un peu plus votre audience et c’est bien le but d’une présence sociale. Le format vidéo est accessible et réalisable pour les petites entreprises, les activités indépendantes et les commerces. Le budget alloué sera certainement moindre à vos débuts mais il se peut que vous investissiez à moyen terme. Si ce format marche bien pour votre activité, il est judicieux de le développer et de l’intégrer pleinement à votre stratégie de contenu. Sachez que les vidéos en général disposent d’un nombre élevé de vues et d’un bon engagement. Je vous souhaite de belles aventures en vidéos !
Partagez votre expérience avec nous, vous-êtes vous lancé dans la production de vidéos pour l’animation de vos réseaux sociaux ?
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez l’actualité du blog.