Voici le second volet avec le résumé d’un autre webinaire auquel j’ai assisté, avec pour intervenante l’experte en marketing et réseaux sociaux, spécialiste de Facebook, Isabelle Mathieu. C’est avec plaisir que j’ai pu l’écouter une fois de plus et un vrai régal d’avoir son regard d’experte. Je la suis depuis de nombreuses années et elle a toujours su prodiguer des conseils utiles, simples et efficaces.
« Stratégie Facebook – Bonnes pratiques et conseils » par Hootsuite – Intervenante Isabelle Mathieu
Comme vous l’aurez compris, les réseaux sociaux, ett notamment Facebook, sont utilisés par la plupart des entreprises ou institutions de toutes tailles. Toutes les tranches d’âge sont représentées chez les utilisateurs. Ces derniers détiennent un grand engouement pour l’application sociale mobile, et Facebook l’a bien compris en ayant pensé son site pour les mobiles. Facebook est une véritable opportunité d’y trouver des clients potentiels ; les consommateurs utilisent ce réseau pour leurs recherches d’une marque, d’un produit ou d’un service.
Comme déjà énoncé, la vidéo a beaucoup été évoquée durant ce webinaire de 30 minutes. D’après une étude CISCO, 82% du trafic en 2021 sera du trafic vidéo. Et 2021, c’est presque déjà demain ! Facebook va donc pousser ce format sur la plateforme (et a déjà annoncé la sortie de Watch – pas encore disponible chez nous).
Quelle est l’importance de Facebook en France ?
On abordera ici le fameux algorithme et la baisse significative de la portée. D’après les données de Socialbakers, il y a eu une baisse générale de la portée (nombre de fans ayant vu la publication dans le fil d’actualités). Entre Février 2017 et Juin 2018, on passe d’une portée de 25% à 10% environ, tout en sachant que la baisse du reach s’est accélérée depuis Janvier 2018. Avant cette fameuse date du 11 Janvier (changement d’algorithme de Facebook), les interactions par semaine étaient de l’ordre de 300 à 400 pour tomber à 200 par semaine après la date fatidique.

On apprend que parmi les publications les plus diffusées, la photo est reine avec 59,8%, contre les liens avec 20% et la vidéo, dont le score est seulement de 16,9%.
Par contre, Isabelle souline (toujours avec l’étude socialbakers à l’appui), que la vidéo détient presque autant d’interactions que la photo. Il est donc évident que les entreprises n’utilisent pas assez les vidéos, d’une part, mais que les vidéos performent bien plus, d’autre part.
Il s’avère que la vidéo permet d’avoir 6 fois plus d’interaction qu’avec toute autre publication. De plus, la vidéo live génère le double d’interaction par rapport aux vidéos natives (celles que vous chargez sur la plateforme).

Que s’est-il passé le 11/01/2018 ?
Il s’agit du fameux jour où Facebook a décidé de favoriser les publications de vos amis sur vos fils d’actualité, au détriment de celles des pages des entreprises et/ou des marques.
Facebook considère que les interactions sociales sont plus significatives et a donc décidé de les privilégier en mettant en avant le contenu de vos amis. Les pages sachant donc générer des discussions sur les fils d’actualités de leurs abonnés seront celles qui seront le moins impactées par l’algorithme.
« On ne peut plus faire de marketing comme on le faisait avant, suite à ce changement d’algorithme »
– Isabelle Mathieu – Emarketinglicious.fr
La vidéo, le format à implémenter dans votre stratégie de contenu !
Le contenu vidéo étant de plus en plus poussé, avec la vidéo live qui génère un grande nombre d’interaction et suscite de l’engagement; cela représente un vrai défi pour les entreprises.
Le live, c’est authentique et c’est pour cela que ça marche. Elaborez une ligne éditoriale pour connaitre les sujets que vous souhaitez aborder :
Offrir une série de questions / réponsesLancer d’un produitAnnoncer une nouveautéCommenter une actualité et réagir à chaudDonner des conseils
En utilisant la vidéo live, les utilisateurs disposeront de plus de contenu sur le fil d’actualité. De plus, un live constant et régulier permet de fidéliser votre audience et votre communauté. N’oubliez pas de proposer un contenu inspirant, divertissant et informatif. Captez l’attention de votre audience dès les trois premières secondes, choisissez une durée optimale et ajoutez des appels à l’action.
L’usage des groupes Facebook
Une bonne opportunité déjà annoncée par Facebook en début d’année est l’usage des groupes. Le groupe Facebook permet d’avoir une meilleure visibilité sur le fil d’actualité. La page est centrée sur la marque alors que le groupe offre un contenu différent, axé sur l’aide à la communauté. Le contenu du groupe doit offrir une valeur ajoutée et offrir des contenus exclusifs.
Pour animer votre groupe, n’hésitez pas à :
Utiliser les sondagesUtiliser les questions / réponsesFaire des vidéos en direct (live)Souhaiter la bienvenue à vos membres et leur demander de se présenter
Le groupe est très fédérateur et peut nécessiter moins de besoin en community management qu’une page.
L’usage de Messenger
Les marques utilisent Messenger principalement pour le service client et le e-commerce ou pour pousser un contenu en particulier. Le taux d’ouverture et de clics des messages dépasse l’entendement. En comparaison à la newsletter ou l’envoi d’emails, Messenger dispose d’un taux d’ouverture de 80% (contre 33% pour les mails) et un taux de clics de 13% (contre 2,1% pour les mails).

Isabelle prodigue quelques petits conseils pour votre stratégie sur Messenger :
Proposer une expérience personnaliséeCombiner conversations et interfaces graphiquesSimplifier les interactionsDéfinir le style conversationnelEtre brefOptimiser le site pour les mobiles
« Arrêtez de penser comme un marketeur … Devenez un créateur »
– Isabelle Mathieu –
L’usage de la publicité sur Facebook
Comme l’annonce Isabelle, les efforts de votre ligne éditoriale ne sont pas forcément contre balancés par la baisse du reach (de la portée), la publicité s’impose. Le CPC (coût par clic) augmente, les budgets alloués sont de plus en plus élevés et la compétition augmente. Nous l’aurons bien compris, le modèle économique de Facebook se veut désormais être la publicité. Il est donc temps d’injecter un peu de budget dans la publicité. Toutefois il n’est pas utile de promouvoir toutes les publications. Isabelle conseille de promouvoir le contenu qui détient le meilleur taux d’engagement.
Voici quelques petits conseils :
Pensez aux objectifs portée et interactionsRe-cibler les utilisateurs de la page ou ayant interagi avec une publication, une vidéoPromouvoir le meilleur contenuInstaller le pixel Facebook (le réseau collecte, ainsi, plus de données pertinentes sur l’audience pour ensuite redistribuer la publicité)Faire de l’A/B testing (et tester les différents ciblages de visuels, de textes et d’accroches)

En conclusion, et comme déjà énoncé, il va falloir penser aux contenus vidéos et intégrer un budget publicité dans votre stratégie marketing. Comme le dit Isabelle, arrêtons de penser comme des marketeurs et devenons des créateurs. C’est en effet la prochaine étape nécessaire des entreprises pour combattre la baisse de la portée : la création de contenu. Et puis comme je le dis souvent, dans réseau social, on y trouve le mot social, que l’on oublie bien souvent. Même si les bénéfices des réseaux sont d’être visibles pour générer des ventes, il ne faut pas oublier l’aspect social et humain avant tout ! Bonne aventure sociale et rendez-vous demain pour le prochain volet.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez l’actualité du blog.