En 2017, LinkedIn affichait 500 millions d’inscrits (selon un article du blog du modérateur, le réseau social n’affiche pas le nombre d’utilisateurs actifs). 53% des inscrits y passe de 0 à 2 heures par semaine, les utilisateurs ont en moyenne plus de 34 ans et sont constitués majoritairement d’hommes à presque 60%. Les utilisatrices n’en sont pas moins actives.

J’utilise LinkedIn depuis de nombreuses années déjà. Au départ, le réseau a été un levier important à titre personnel. Je l’utilise désormais à titre plus professionnel étant en activité indépendante et travaillant sur des projets environnementaux en tant que bénévole. Nous allons faire un tour d’horizon ensemble sur ce réseau professionnel.
LinkedIn : afficher son expérience en ligne
Je vous parlerai de mon expérience personnelle. Dans un premier temps et il y a quelques années, LinkedIn m’a permis, comme à grand nombre d’entre nous, de pouvoir exposer mon CV en ligne. Au fil des années et que le réseau s’est affiné, il a permis aux chercheurs d’emploi de trouver de nouveaux postes, ou encore aux ressources humaines ou aux cabinets de sélectionner et de recruter des candidats. Considérant ce réseau professionnel comme une bonne opportunité d’afficher mon expérience, j’ai toujours pris soin de le mettre à jour régulièrement.
LinkedIn m’a offert la possibilité de rejoindre des groupes spécialisés dans lesquels on peut y échanger et partager. Très utile pour des thèmes spécifiques, afin d’engager des conversations mais aussi pour parfois y trouver des réponses à une question technique. Je l’ai notamment utilisé à l’époque où je travaillais chez laFraise lorsque j’étais en charge du SEO (soit du référencement naturel).

Avec LinkedIn, vous affichez les recommandations de tiers (souvent les personnes ayant collaboré avec vous) et les approbations pour des aptitudes professionnelles, appelées "endorsements".
Vous suivez des influencers, des entreprises et des groupes. Il s’agit de suivre les acteurs de votre industrie ou liés à votre activité. Les comptes de personnes ou d’entreprises que vous affectionnez. Pour les groupes, vous ferez une recherche de thématiques, desquelles vous souhaitez suivre les conversations ou l’actualité.
LinkedIn permet d’optimiser notre réseau de premier niveau, c’est à dire nos connexions directes. Un réseau finit toujours par faire un effet boule de neige, c’est bien en ça que réside l’avantage du digital et des réseaux sociaux : l’interconnexion.
Quand le privé donne un coup de pouce au professionnel

Très utilisé dans le marketing, mais aussi par les commerciaux, les consultants et les professionnels de la communication, les freelances, les associations, le réseau permet de multiplier ses contacts et son carnet d’adresse.
Au fil des années et pour avoir pris constamment soin de mon profil, j’ai eu des opportunités de travail ou de missions grâce à LinkedIn. Hormis mon profil très complet et mon réseau étendu, j’y partage de nombreux articles chaque jour et mon profil est très actif. En anglais, on parle de "personal branding", soit de notre image personnelle. Toutefois, une chose est sûre, plus on travaille son profil et son réseau, plus on obtient de visibilité et de chances de trouver des partenaires et collaborateurs.
Je connais encore beaucoup de personnes qui sont inscrits sur LinkedIn mais dont l’activité du profil reste inerte, voire avec un profil restant lui-même incomplet. Je trouve dommage de ne pas exploiter pleinement ce réseau qui est un très bon levier professionnel. Je crois que beaucoup n’y trouvent aucun intérêt ou disposent encore d’une grande méconnaissance de ce réseau. Il est certain que l’usage est vraiment différent de celui de Facebook, de Twitter ou d’Instagram.
Tout comme Ttwitter, LinkedIn permet de prendre contact ou d’être trouvé par des acteurs dont vous n’auriez pas eu connaissance ailleurs. Quand on devient travailleur indépendant et l’on lance son activité entrepreunariale ou que l’on développe sa société, LinkedIn reste selon moi, un réseau incontournable sur lequel il est judicieux de se pencher.
LinkedIn : la plateforme professionnelle et de réseautage
LinkedIn est le réseau indispensable et incontournable pour participer à des échanges, trouver de nouveaux partenaires et clients, et distribuer son actualité professionnelle. Il s’agit de se mettre en réseau et en connexion avec des personnes partageant la même vision, le même métier, la même expertise. C’est aussi l’occasion d’entrer en contact avec des personnes ayant besoin de votre savoir-faire. Si votre activité est orientée Business to Customer, il ne vous sera pas utile d’y avoir une page professionnelle. Toutefois, en tant que gérant d’entreprise, LinkedIn peut vous être utile (trouver un comptable, échanger avec d’autres chefs d’entreprise sur une thématique commune, trouver un collaborateur ou un fournisseur …). Si votre activité s’adresse aux professionnels, votre présence ici sera plus que pertinente et je vous conseille de créer un profil dans les plus brefs délais si ce n’est pas fait.

Les +
Créer des groupes d’expertise et de discussionsCréer une page professionnelle avec des donnés d’analyseEcrire un article avec LinkedIn PulsePublier des vidéosElargir son réseau professionnel

Les –
Réseau chronophage au même titre que les autres (Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest).Demandes commerciales pas toujours ciblées

Linkedin : les Do’s et les Dont’s
Chaque réseau social a des règles de bonnes pratiques. Elles sont souvent très similaires d’un réseau à un autre. Je vous en délivre quelques unes, les bases.
¤ Lorsque vous contactez quelqu’un que vous ne connaissez pas, la bonne pratique est de lui envoyer un message personnalisé et la raison de votre requête. Cela fait partie du bon sens mais je crois qu’il est utile de le répéter dans la mesure où tout le monde n’utilise pas ces bonnes pratiques. Comme énoncé précédemment et encore ci-après, c’est un réseau professionnel et les personnes de notre réseau sont la plupart des anciens collègues, patrons, collaborateurs, ou voire actuels.

¤ Inscrivez-vous et rejoignez des groupes de votre intérêt, passion ou activité. Il y a souvent des discussions intéressantes et instructives où vous y puiserez de nouvelles connaissances ou tout simplement dans lesquelles vous pouvez commenter et apporter votre expertise. Ces groupes peuvent être un moyen d’accroitre la visibilité de votre compte en y prenant part. Rappelez-vous que ce sont des groupes de discussions et d’expertise, non pas de promotion de vos produits et services !
¤ Publiez des informations sur votre activité et votre savoir-faire, alternez les formats texte, photos et vidéos. Les vidéos disposent d’une bonne portée sur LinkedIn. Rédigez des articles directement sur LinkedIn Pulse et abonnez-vous à des groupes de discussion et d’expertise.
¤ Ne pas faire des requêtes à tout le monde. Les connexions se font dans un premier temps avec les personnes que vous connaissez, vos collaborateurs, les personnes avec qui vous avez travaillé. N’oubliez pas qu’il s’agit tout de même d’un réseau professionnel. Un ami m’a fait la remarque que certains étaient des collectionneurs de contacts, ce qui peut s’avérer comme polluant ou spammant. Il marque un point avec la mise en connexion aveugle du réseau vers d’autres personnes (voir ci-dessus). C’est pourquoi il est nécessaire de comprendre les paramètres des profils sociaux (privés ou professionnels). Développer une communauté ou des contacts n’est pas les collectionner. On ne fait pas un concours du nombre d’abonnés ou d’amis. Il est donc important de respecter cette charte. Si vous devez contacter quelqu’un, ciblez cette personne et adressez-lui un message au risque de voir votre message supprimé. De plus, envoyer un message à quelqu’un n’implique pas forcément de l’inclure en tant que contact.
¤ Ne publiez pas de photos de chatons ! Cela peut vous faire rire mais on reste sur du réseau professionnel. Vos publications doivent refléter votre activité, votre culture, vos produits et services, ainsi que votre savoir-faire.
¤ Soignez votre compte, publiez, réseautez et soyez patient !
LinkedIn : on y va ?

Si je ne devais choisir que deux réseaux sociaux sur lesquels m’impliquer, je pense que je choisirais Facebook (le premier sur lequel j’ai été présente, puis LinkedIn).
Pour diverses raisons personnelles et professionnelles, je suis actuellement présente sur tous les réseaux (et ça me coûte en temps, croyez-moi). Pourtant à une époque, je n’avais pas de profil Instagram ; j’ai décidé d’ouvrir un compte en cours d’année 2017. J’avais clôturé mon compte précédent sur Twitter n’en trouvant plus l’utilité après mon passage chez la Fraise (et son usage chronophage). Ces dernières années, j’avais donc gardé Facebook, LinkedIn et Pinterest, qui je dois l’avouer a été une grande révélation et un coup de coeur pour la curation de contenu visuel.
Pour en revenir à LinkedIn, c’est un réseau qui a le mérite qu’on s’y intéresse. Que l’on soit en recherche d’emploi, entrepreneur, ou encore bénévole dans une association, LinkedIn est un réseau qui regorge de ressources et dont on exploite encore peu le potentiel. Les américains l’ont bien compris avec la notion du "personal branding" qui est très développée chez eux. Toutefois, sachez que les chefs d’entreprise et les décideurs se trouvent majoritairement sur LinkedIn. Ce réseau est une étape importante dans le développement professionnel : pensez-y !
Si vous n’avez pas encore complété votre profil à 100%, je vous conseille de vous y atteler dès maintenant et de commencer à comprendre le fonctionnement de LinkedIn, surtout si ce réseau est fait pour vous. LinkedIn n’agit pas seulement comme un CV en ligne, mais en réel levier professionnel virtuel, un premier pas avant un vrai échange en face à face.
Si vous souhaitez de l’aide quant à une approche sur les réseaux sociaux, que vous hésitez sur le choix d’un réseau pour votre activité, contactez-moi et parlons de vos besoins et objectifs ensemble. Bon réseautage sur LinkedIn !
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *